États-Unis : la réponse cinglante de Trump à sa conseillère licenciée

Une ancienne conseillère de Donald Trump a publié un nouvel enregistrement de son licenciement lundi. Le président lui a violemment répondu sur Twitter.

Le ton monte entre l’ancienne conseillère de la Maison-Blanche Omarosa Manigault Newman et Donald Trump. Après la diffusion d’un enregistrement d’une conversation privée sur la chaîne NBC, celui-ci a vivement réagi sur son réseau social favori, Twitter. Dans ce court enregistrement, le président américain affirme n’avoir rien su du licenciement de son ex-protégée, Omarosa Manigault Newman, signifié par son propre chef de cabinet, John Kelly, et dit le regretter. Ce nouvel épisode s’inscrit dans la série de révélations orchestrées avant la sortie des Mémoires de la jeune femme.

C’est la deuxième fois en deux jours que l’ancienne haute conseillère et ex-fidèle supportrice de Donald Trump, âgée de 44 ans, diffuse l’enregistrement d’une conversation saisie au sommet du pouvoir américain. Chargée du « bureau des relations publiques », elle était l’une des conseillères les mieux rémunérées de la Maison-Blanche et l’une des rares femmes noires jusqu’à son départ en janvier. « Omarosa ? Omarosa, qu’est-ce qui se passe ? » peut-on entendre Donald Trump dire à l’ancienne candidate de l’émission de télé-réalité The Apprentice, animée pendant des années par Donald Trump. « Personne ne m’a rien dit, poursuit-il. Tu sais, ils gèrent une grosse machine, mais je ne le savais pas. (…) Mince, je ne le savais pas. Je n’aime pas du tout l’idée que tu partes. »

Comments

comments

Utopian

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *