Nombreux obstacles

A l’ouverture du sommet, Kim Jong-un s’est félicité que Nord-Coréens et Américains aient réussi à « surmonter les nombreux obstacles » qui ont failli empêcher la tenue de la rencontre. Souriants et pouce levé, les deux hommes ont ensuite demandé à la presse de sortir pour un entretien en tête-à-tête qui a duré une quarantaine de minutes. « Nous allons travailler ensemble », a assuré le locataire de la Maison Blanche au terme de cette première prise de contact. L’homme fort de Pyongyang s’est aussi dit également prêt à travailler avec son homologue américain, tout en prévenant « qu’il y aura des difficultés »« Nous allons les résoudre », lui a répondu l’intéressé.

Les deux dirigeants ont ensuite été rejoints par leurs délégations pour des discussions élargies consacrées à la dénucléarisation de la Corée du Nord et à la fin des hostilités dans la péninsule. Côté américain, étaient notamment présents le secrétaire d’Etat, Mike Pompeo, et le conseiller à la sécurité nationale, John Bolton, connu pour son hostilité envers le régime de Pyongyang.

Puis, MM. Trump et Kim ont participé à un déjeuner de travail dans l’hôtel de luxe. Au menu, un savant mélange de mets occidentaux et asiatiques : cocktail de crevettes, porc croustillant sauce aigre-douce et tarte tropézienne. A la table, M. Kim était accompagné de son bras droit Kim Yong-chol, qui a récemment fait le déplacement à la Maison Blanche, et de plusieurs autres dirigeants du parti au pouvoir, dont sa sœur, Kim Yo-jong.

Comments

comments

Utopian

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *